La Douve Blanche : le festival confirme ses dates pour cet été

Avec l’annonce des réouvertures des terrasses et l’arrivée des beaux jours, on se laisse espérer un été en musique, avec le grand retour des festivals.

Affiche du festival La Douve Blanche. Fond rouge, bonhomme dessiné à la bombe, allongé sur le ventre, les pieds en l

La saison des festivals s’annonce doucement mais sûrement avec des premières dates pour l’été. Premier à se jeter à l’eau, La Douve Blanche prévoit un moment d’hédonisme, entre concerts, DJ sets et gastronomie, qui nous avait cruellement manqué.

Le festival des bons vivants

Du 2 au 4 juillet, on espère pouvoir enfin se retrouver en musique, autour d’une bière tiède dans une éco-cup bariolée. Et pour célébrer le retour des beaux jours comme on les attends depuis plus d’un an, en musique et en groupe, on se laisse séduire par le festival La Douve Blanche. Pur produit Animal Records, ce festival propose une formule qui lie gastronomie et musique qui sait ravir les bons vivants depuis 2016.

Fond gris. Texte : " On est bien décidé à tout faire pour danser et manger de nouveau tous ensemble " "Festivals 2021 on y croit"

« Mangeons, buvons, dansons », telle est la devise des festivaliers habitués de la Douve Blanche. Niché au coeur du chateau d’Egreville, l’édition 2020 s’adapte aux protocoles stricts mis en place en échange de la promesse d’un été plus « normal ». Les jauges repensées sont réduites, pour un cadre plus sécuritaire mais aussi plus intimiste, qui se lie parfaitement avec un line-up ultra chaleureux. En tête d’affiche, on retrouve la techno solaire et barrée, inspirée de personnalités politiques, de Dombrance et la pop hypnotique de La Chica.

Un week end à 1h30 de Paris

Pour les parisiens, c’est l’occasion rêvée de sortir la tête de la ville pour une pause musicale sans se lancer dans une organisation risquée, avec la crise sanitaire toujours en cours. Un bus est mis à disposition des festivaliers à partir de porte d’Orléans et le festival est accessible en train en à peine 30 minutes. Pour les autres, les équipes estiment une route de 3h30 depuis Lyon, 4h30 de puis Cherbourg-en-Cotentin 

Sur place, il y en a pour tous les goûts : les puristes auront accès à un camping sur place, et pour les plus frileux des gîtes ont étés sélectionnés par les équipes du festival. Pour un aperçu de ce qui nous attend, on (re)découvre l’Atermovie de l’édition 2019.

Toutes les informations sur le festival La Douve Blanche sont sur le site et la billetterie ici.

Si c'est cool, il faut partager

Partager sur facebook
Share on Facebook
Partager sur twitter
Share on Twitter

Envie de réagir ?